Make your own free website on Tripod.com
Bureau du ministre - Santé Canada
Monsieur Allan Rock
Édifice Brooke-Claxton, pré Tunney
I.A. 0913C
Ottawa (Ontario)
Canada
K1A 0K9

Monsieur,

Au Canada, pour soigner les troubles de la ménopause, les laboratoires Wyeth-Ayerst utilisent l'urine de juments en gestation pour produire un médicament appelé Prémarin. Les juments utilisées pour produire ce médicament sont régulièrement inséminées artificiellement et elles passent les huit mois suivants sans voir une seule fois la lumière du jour. Par centaines, elles sont attachées et confinées en permanence dans de toutes petites stalles, leur urètre relié à un tube qui entraîne directement leur urine à couler dans une poche. Elles ne peuvent ni bouger ni se coucher normalement. Les juments malades ou qui ne sont plus aptes à fournir assez d'urine sont automatiquement envoyées aux abattoirs. Les poulains qu'elles mettent au monde sont conduits dans des parcs d'engraissement pour être ensuite ,soit exportés vivants au Japon ou envoyés dans l'un des quatre (4) abattoirs situés au Canada.

Le droit d'améliorer la santé de certaines femmes ne donne pas droit à une souffrance intolérable pour d'autres. Depuis le début des temps, les chevaux ont rendu d'inestimables services à l'homme. Il est inacceptable que notre pays, non seulement encourage mais subventionne de telles atrocités. Il existe d'autres médicaments du même type qui sont conçus sans aucune cruauté et fabriqués à base de plantes ou de produits synthétiques. Je ne vous demande donc rien de moins, que de mettre fin à la production de Prémarin et ainsi mettre un terme à la souffrance de ces animaux.

Nom:

Adresse: